Capacité d’emprunt immobilier: un des critères importants d’obtention de prêt

emprunt immo

Plusieurs critères sont à tenir compte lors d’une demande de prêt immobilier. La banque est très vigilante lors de la procédure d’analyse et de validation d’un dossier de crédit immo. C’est une manière pour elle de ne pas se soumettre à des emprunteurs qui n’ont pas l’aptitude à régler leur mensualité. Parmi ces critères est la capacité d’emprunt immobilier. Pour en savoir plus sur ce point, les lignes ci-dessous le développeront davantage.

Rappel sur la capacité d’emprunt immobilier

La capacité d’emprunt est le montant mobilisable par l’emprunteur pour rembourser son crédit immo. Cela ne signifie pas que le montant du revenu doive être égal au montant du mensualité à régler. L’objectif est d’avoir une stabilité sur le règlement des mensualités et le montant dédié aux besoins quotidiens. L’évaluation se concentre donc sur l’effort budgétaire de l’emprunteur et du montant de remboursement du prêt. Pour connaître le montant de la capacité de remboursement, il est judicieux de recourir à une simulation crédit immobilier gratuit.

L’intérêt de la capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt est la justification de l’état de santé financière de l’emprunteur. L’établissement financier tient compte de son calcul pour ensuite donner une réponse favorable ou non au demandeur de crédit immo. Mis à part la détermination du taux d’endettement, le calcul de la capacité d’emprunt est important. Il sert aussi à souligner la somme que l’emprunteur est à même de demander par rapport à son revenu. Le niveau de financement que peut recevoir l’emprunteur se détermine aussi par cette capacité d’emprunt. En général, toutes personnes ayant un revenu élevé sont en mesure d’obtenir un crédit immobilier conséquent.

Les données liées au calcul de la capacité d’emprunt immobilier

Pour estimer la somme empruntable par un particulier, il existe de nombreuses données liées à la capacité d’emprunt. Ces dernières constituent la durée du prêt, le taux d’intérêt et  les mensualités.

  • La durée du prêt : lorsque la durée est longue, la capacité d’emprunt augmente. Avec une durée longue, les mensualités diminuent.
  • Le taux d’intérêt : quand l’ensemble du taux élevé et de la mensualité est élevé, la capacité d’emprunt diminue
  • Les mensualités : ce montant est fixé à partir de la durée du prêt, l’intérêt applicable et l’intérêt d’assurance

Les ressources de l’emprunteur

Il faut prendre en compte les ressources de l’emprunteur pour pouvoir calculer la capacité d’emprunt. Ces dernières englobent les principaux revenus. C’est-à-dire, les salaires de l’emprunteur. Viennent ensuite les revenus complémentaires. Ce sont les primes, les loyers perçus, les pensions et plus encore. Il ne faut pas oublier que le revenu du conjoint entre en jeu si l’emprunt se fait en couple. Mis à part les ressources, le banquier va aussi essayer de déterminer toutes les charges annexes de l’emprunteur. C’est la somme des charges qui n’incluent pas encore les mensualités. L’immobilier choisi doit être aussi bien défini afin d’évaluer son montant, ses spécificités, etc. Si la procédure est assez lourde pour l’emprunteur, il peut demander l’aide d’un courtier. Il sera à même de le guider dans ses besoins.