Les conditions pour obtenir un crédit sans apport

financement sans apport

Lorsqu’un particulier fait une demande de prêt, l’établissement bancaire peut lui peut demander un apport. Toutefois, tout le monde ne dispose pas d’un apport assez suffisant. Mais est-il possible d’emprunter sans apport ? Cet article donne tout ce qu’il faut savoir sur l’apport et les conditions à respecter pour obtenir un crédit sans apport.

Focus sur l’apport personnel

Lorsqu’un particulier emprunte de l’argent auprès d’un organisme prêteur, celui-ci lui demande de présenter un apport personnel. Il s’agit d’une somme qu’il doit investir pour acquérir un bien immobilier. En général, l’apport peut être une épargne, une rente ou une somme récoltée sur une revente d’un bien. Cette somme est destinée au paiement des frais liés aux diverses procédures de l’achat. Il y a, par exemple, les frais de notaire, les frais de dossier ou encore l’honoraire de l’agence. Les établissements bancaires exigent souvent à l’emprunteur d’avancer ces frais. Cependant, il est possible de demander un prêt sans avoir à disposer d’une telle somme au départ. D’un autre côté, si l’organisme financier décide d’octroyer un crédit sans apport à un emprunteur, un financement à 110% correspondra à sa requête. En ce sens, l’établissement bancaire va accorder un crédit à hauteur de 100% de la valeur du bien. De plus, les 10% supplémentaires conviendront aux différents frais cités ci-dessus.

Il faut justifier l’absence d’apport personnel

Le fait de ne pas avoir un apport personnel ne constitue plus un obstacle pour les personnes désirant solliciter un prêt auprès des établissements bancaires. Toutefois, l’emprunteur doit présenter des arguments convaincants et un dossier solide pour obtenir un crédit sans apport. Pour cela, il doit expliquer la raison pour laquelle il ne peut pas fournir l’apport personnel. Pour les jeunes actifs qui viennent de commencer leur vie professionnelle, cela sera plus facile à prouver à leur banque. En effet, ils n’ont pas eu le temps de se constituer l’épargne indispensable. Cela se complique beaucoup plus pour les demandeurs qui ne sont plus des jeunes actifs. En outre, l’absence de cet apport personnel peut provenir de diverses raisons. Cela peut être dû à cause d’un évènement particulier tel qu’un divorce, un mariage, une maladie ou le décès d’un proche. Dans ce cas, l’organisme prêteur n’aura aucun problème sur l’absence d’épargne.

Présenter un dossier solide

Comme toute demande de prêt incluant le credit rapide en ligne, l’organisme financier mène une étude approfondie pour s’assurer la possibilité du financement à 110 %. En effet, un emprunt immobilier sans apport requiert une étude de faisabilité. Pour obtenir un crédit sans apport, l’emprunteur doit préparer son dossier répondant aux critères de l’établissement bancaire. En arrivant chez son banquier avec un dossier solide, il prouve son sérieux, son implication ainsi que sa volonté de faire aboutir son projet immobilier. Il faut savoir que ce dossier doit comprendre les avis d’imposition, les bulletins de salaire et les relevés de compte. Pour cela, il vaut mieux se rendre à la banque avec un dossier de crédit qui est déjà constitué. À cela s’ajoutent les documents relatifs aux placements, des documents qui montrent la capacité à épargner.